Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Prêt !

Publié le par cv-reunion

Il est fort possible que le 03 janvier 2013, cette petite radio soit le seul moyen qu'il me reste pour avoir des nouvelles de ce qui se passe de l'autre côté de mes volets...

Cyclone 8754Depuis que l'homme a posé les pieds sur l'île de La Réunion, il profite grandement de ses charmes, mais en échange, il est obligé de subir la dureté de son climat.
J'en vois déjà qui ont le sourire aux lèvres en se disant qu'il y a quand même pire qu'une température moyenne annuelle de 28°C, et qu'il n'y a pas à se plaindre de passer Noël et Jour de l'an sur la plage...

Mais si je prends mon clavier aujourd'hui, dans une période non propice à mon inspiration, c'est pour vous parler de Cyclones.

Cyclone.jpgLes Cyclones sont de grandes masses d'air de basse pression en rotation autour d'un axe, qui se forment au dessus des eaux chaudes, et qui puisent leur énergie dans la chaleur latente de condensation de l'eau (merci M. Wikipédia). Pour leur formation, il faut que certaines conditions soient respectées :

- La température de l'eau doit être supérieure à 26°.

- Etre suffisamment éloigné de l'équateur pour une histoire de force de Coriolis.

- Que les vents aient des forces homogènes aux différents niveaux de l'atmosphère.

L'Océan Indien est par ce fait un nid à Cyclones au cours de l'été Austral qui s'étend du mois de Novembre jusqu'au mois d'Avril.

Depuis quelques jours, notre ami Nico nous envoyait des messages subliminaux en nous disant que quelque chose se dessinait, qu'il fallait le surveiller, que ça se précisait, que les "modèles" convergeaient... Connaissant sa passion pour la météo et les évènements climatiques, je me disais qu'il avait toute la saison pour s'éclater sur les Dépressions, Tempêtes, et Cyclones en tous genres que l'Océan allait former cette année.
Et alors qu'il était le seul à s'agiter, je suis tombé sur ça :

TrajectoireEt ça, pour moi qui n'y comprend rien, ça ne sent quand même pas très bon.

Afin de me rassurer sur le côté aléatoire des prévisions météorologiques, j'ai profité d'une rencontre avec notre ami pour en savoir un peu plus sur ce qu'il en était vraiment. Le soir même, j'étais équipé d'une radio à piles, de bougies, d'une réserve d'eau potable, et d'une multitude de boîtes de conserve afin de pouvoir tenir un siège...

Le dernier Cyclone qui est venu rendre visite à La Réunion s'appelait "Gamède". Des vents de 220km/h ont touchés les hauts de l'île. Il a laissé une trace encore visible par tous, puisque c'est lui qui a détruit le pont de la rivière Saint Etienne en février 2007 (Pont à ce jour en cours de reconstruction à proximité de Saint Louis).

Ce matin, les médias ont commencés à parler de la formation actuelle et nous sommes passés en pré-alerte cyclonique depuis le début de l'après midi, 72h avant l'arrivée de notre visiteur (comme me l'avait dit Nico).

Ce qui m'ennuie le plus, c'est que dans notre discussion, j'ai entendu parler de Cyclone Intense, ce qui signifie des vents de 166 à 220 km/h, et des rafales de l'ordre de 254 à 330 km/h ! Si celui-ci passe à 75 km de la côte comme le disent les prévisions, à quoi ressemblera La Réunion du lendemain ?



LE RISQUE CYCLONIQUE : consignes spécifiques de sécurité.

  


1. Se mettre à l’abri
2 . Écouter la radio
3. Respecter les consignes

 


En cas de cyclone, on distingue :


 la pré-alerte cyclonique : menace à plus de 24h

 l’alerte orange : danger dans les 24h

 l’alerte rouge : danger imminent – préavis de 3h

 la phase de sauvegarde : menace écartée mais il reste des dangers


PLUS DE 24h AVANT – PRE-ALERTE CYCLONIQUE
- se tenir informé : suivre les prévisions météorologiques et les bulletins d’information
- ne pas entreprendre de longues randonnées, ni de sorties en mer
- vérifier ses réserves
(eau, conserves, piles, médicaments, bougies…)
- ne pas s’approcher du rivage en cas de forte houle
- s’assurer de connaître l’adresse ainsi que le numéro de téléphone du centre d’hébergement le plus proche de son domicile et noter les numéros de téléphone utiles

 

24h AVANT – ALERTE ORANGE
- se tenir informé
- vérifier et constituer ses réserves
- rentrer les objets que le vent peut emporter (mobilier de jardin, etc.)
- renforcer les structures (hauban, toiture…) et protéger les ouvertures (volets, planches…)
- rentrer les animaux
- vérifier l’adresse et le téléphone du centre d’hébergement le plus proche

 

PENDANT – ALERTE ROUGE
Rejoindre son domicile ou un centre d’hébergement et ne sortir en aucun cas
- se tenir fréquemment informé
- ne téléphoner qu’en cas d’absolue nécessité
- se méfier du calme de l’œil du cyclone et redoubler de vigilance la nuit
- rester calme, ne pas paniquer
- attendre impérativement la levée de l’alerte pour sortir et prendre son véhicule que si le réseau routier est annoncé praticable


APRES – PHASE DE SAUVEGARDE
La menace cyclonique est écartée mais il reste des dangers : arbres arrachés, fils électriques à terre, radiers submergés, mouvements de terrain, etc.
- se tenir informé
- ne pas encombrer les lignes téléphoniques
- ne pas gêner les équipes de secours
- ne pas toucher aux fils électriques ou téléphoniques à terre
- vérifier l’état des aliments, s’assurer de la qualité de l’eau (préférer l’eau en bouteille)
- ne prendre son véhicule qu’en cas de nécessité et s’assurer que la circulation est autorisée
- ne pas franchir les radiers submergés ou les ravines en crues



 

En ce jour de fin d'année, il est bien plus léger de penser au réveillon qui se prépare pour ce soir, mais rappelez que demain les magasins seront fermés, et prudence pour les jours à venir... Moi, je suis prêt !

 


Voir les commentaires